Le ciel d'automne


Avant les belles mais froides nuits d'hiver, le ciel d'automne permet de faire des découvertes intéressantes :
- A l'ouest, les "trois belles d'été", formées par les brillantes étoiles Véga, Déneb et Altaïr s'apprêtent à tirer leur révérence.
- A l'est, la constellation d'Orion se prépare pour les nuits d'hiver et les étoiles géantes Bételgeuse et Rigel sont visibles de plus en plus tôt.
- Entre les deux, la constellation de Pégase est la nouvelle star des nuits d'automne. C'est un grand carré - légèrement déformé vers le bas - formé par quatre étoiles assez peu brillantes, non loin duquel se trouve la galaxie d'Andromède.

Utiliser la carte du ciel
Cette carte présente uniquement quelques constellations du ciel d'automne et les principaux phénomènes observables (sauf la Lune).
- Tenez la carte du ciel au-dessus de votre tête. De cette manière, le centre de la carte correspond au Zénith du ciel nocturne (point à la verticale de notre tête), la gauche correspond à l'est, la droite à l'ouest, le bas de la carte au sud et le sommet au nord.
- Placez-vous face au sud, dans une zone non éclairée.
- Habituez-vous à l'obscurité en évitant de regarder toute source lumineuse pendant une bonne dizaine de minutes.
Pour une meilleure connaissance du ciel, il est souhaitable d'utiliser une carte plus complète ou un mini-ciel.

La constellation de Pégase
Toutes les constellations voisines d'Andromède sur la voute céleste évoquent la même légende : Cassiopée, la mère d'Andromède ; Céphée, son père ; la Baleine, le monstre qui voulut la dévorer ; Persée, qui sauva Andromède et Pégase, le cheval ailé de Persée.
Souveraine d'Ethiopie, Cassiopée s'était en effet déclarée plus belle que les Néréïdes, les nymphes de la mer. Poséidon, dieu de la mer, n'apprécia guère et envoya un monstre, la Baleine, détruire le royaume. Céphée sacrifia sa fille au monstre marin en l'attachant au rocher, afin de calmer la bête. Mais c'était sans compter sur Persée et son cheval Pégase, qui passaient par là et qui libérèrent la princesse...
C'est dans la constellation de Pégase que la première planète extrasolaire a été découverte.

Les principales constellations :
- Les constellations de la Lyre, du Cygne et de l'Aigle sont visibles vers l'ouest grâce à leurs étoiles principales Véga, Déneb et Altaïr.
- La Grande Ourse, très basse sur l'horizon nord et la Petite Ourse, peu visible, mais que l'on peut retrouver grâce aux "deux gardes" de la Grande Ourse.
- Cassiopée, formée de cinq étoiles brillantes représentant un "M" ou un "W".
- Le Cocher et sa forme de pentagone avec la brillante Capella.
- Le Taureau et l'étoile Aldébaran.
- La constellation d'Orion, repérable grâce à ses deux géantes, la rouge (Bételgeuse) et la bleue (Rigel). Elle annonce le ciel d'hiver.

La galaxie d'Andromède ou M31
Elle est connue depuis longtemps (le savant arabe Al Sufi la mentionne comme un petit nuage en 924 ; Charles Messier l'inscrit à son catalogue en 1764 sous le nom de M31...) mais ce n'est qu'avec les observations d'Edwin Hubble en 1923, que l'on parvient à comprendre sa vraie nature : c'est un immense nuage de 300 milliards d'étoiles. Elle est située à 2,9 millions d'années-lumières. La galaxie d'Andromède est encadrée par deux galaxies naines M32 et M110. Elle fait partie, avec notre galaxie la Voie Lactée, d'un ensemble d'une trentaine de membres appelé Groupe Local.
C'est depuis l'hémisphère nord, la seule lumière n'appartenant pas à notre galaxie, visible à l'oeil nu.






SOURCES :
Wikipédia